La participation de ceux que l’on entend le moins, en Seine-Saint-Denis

Où ?
En Seine-Saint-Denis

Signe particulier
Cette co-formation a convaincu élus et professionnels que la question n’était pas tant de savoir comment faire venir ceux que l’on entend le moins, que d’aller vers eux, de se mettre en position d’entendre et de prendre en compte ce que les personnes ont à dire.

Quand ?
4 jours discontinus, de janvier à février 2015

Contact
Profession Banlieue
profession.banlieue@wanadoo.fr

Objectifs
La loi sur la ville et la cohésion urbaine adoptée en février 2014 a rendu obligatoire la création de conseils citoyens dans les quartiers prioritaires et insisté sur la participation de ceux que l’on entend le moins. Face à ce défi, en partenariat avec la Préfecture de Seine-Saint-Denis et le mouvement  Atd Quart Monde, Profession Banlieue a souhaité répondre aux besoins de qualification et d’apports méthodologiques des acteurs en charge de la constitution des contrats de ville en organisant une co-formation dont la démarche est le croisement des savoirs et des pratiques.

Cette co-formation a mis au travail des acteurs (professionnels et élus) en charge de mettre en œuvre la participation des habitants sur leur territoire et des personnes ayant l’expérience de la grande pauvreté, devenues des militants du mouvement Atd Quart Monde. La démarche du croisement des savoirs et des pratiques avec des personnes en situation de pauvreté part du principe que chaque personne pense, réfléchit et que les personnes en situation de précarité possèdent un savoir d’expérience, des connaissances sur le monde et des idées sur les moyens de lutter contre l’exclusion qui en font des acteurs incontournables de la construction des politiques les concernant.

Public
28 professionnel(le)s et élu(e)s de 7 villes de Seine-Saint-Denis

Modalités
Cette co-formation par le croisement des savoirs et des pratiques a été animée par Atd Quart-Monde, sur le thème de la participation des habitants en situation d’exclusion.
Une séance de bilan et de mise en perspectives s’est tenue en octobre 2015 à Profession Banlieue. Elle a permis de faire le point sur ce que chaque professionnel a pu en retirer et mettre en place dans sa collectivité.

Téléchargez le compte rendu d’Atd Quart Monde de la co-formation par le croisement des savoirs et des pratiques – mars 2015

cropped-logo.pngY aller par d’autres chemins…

1 • Enjeux
La mobilisation de la démarche d’Atd Quart Monde du croisement des savoirs et des pratiques part du principe que les savoirs de vie des personnes en grande pauvreté, croisés avec les savoirs académiques des scientifiques et des universitaires, les savoirs d’action des professionnels, sont source d’innovations, de changements et de progrès démocratiques pour tous les habitants d’un territoire.
Lire la suite…

2 • Démarche
Cette démarche de co-formation a mis au travail des acteurs (professionnels et élus) en charge de mettre en œuvre la participation des habitants sur leur territoire et des personnes ayant l’expérience de la grande pauvreté, devenues des militants du mouvement Atd Quart Monde. On peut distinguer 5 étapes clés.
Lire la suite…