Conseils citoyens en Seine-Saint-Denis : panorama 2016

Contexte
Entre avril et juin 2016, Profession Banlieue a mené une enquête dans les quartiers de Seine-Saint-Denis pour dresser un panorama des conseils citoyens. Les résultats de cette enquête montrent les choix faits par les différentes collectivités du département en matière de mobilisation, d’organisation, d’animation ou d’autonomie de cette instance.

Les grandes tendances

  • Sur les 32 villes de Seine-Saint-Denis en politique de la ville, 31 ont été enquêtées (la 32e, récemment entrée en politique de la ville, n’ayant pas encore amorcé de démarche pour mettre en place un conseil citoyen).
  • Alors que leurs homologues d’autres départements ont parfois plus d’un an de fonctionnement derrière eux, les conseils citoyens de Seine-Saint-Denis en sont encore au stade de l’organisation et, dans les deux tiers des cas, le mode de portage du conseil citoyen n’est pas arrêté.
  • Si le principe du tirage au sort a partout été respecté, les listes utilisées ont beaucoup varié d’un site à l’autre. Plus de la moitié des conseils a ainsi un collège habitants constitué uniquement de volontaires.
  • Jusqu’alors, plus de la moitié des villes ont eu recours à leurs propres services pour animer ces instances, mais la plupart des professionnels interrogés reconnaissent qu’il s’agit là d’une phase de préfiguration et qu’il convient désormais qu’ils accèdent à davantage d’autonomie.

Un rôle à affirmer

De manière générale, les professionnels du département ont tâtonné souvent, innové parfois, mais toujours appris en marchant. L’enquête montre d’ailleurs que des débats de fonds demeurent parmi les professionnels impliqués, notamment concernant le rôle de ces instances.

Une part non négligeable de collectivités envisage par exemple que le conseil citoyen porte lui-même des actions, alors que d’autres souhaitent qu’il reste centré sur la co-construction de la politique de la ville et la participation à ses différentes instances.

Certes la présente enquête montre que beaucoup reste à faire, mais elle donne aussi à voir que tout est encore possible notamment en ce qui concerne le rôle des conseils citoyens, les nouveaux arrangements et les dynamiques qu’ils pourraient impulser.

Téléchargez l’enquête « Les premiers pas des conseils citoyens de Seine-Saint-Denis » – novembre 2016