Regards croisés : « Ça m’a un peu bousculé… »

Contexte
Propos des participants (élus, militants, professionnels de la politique de la ville) lors de la co-formation animée par Atd Quart Monde en Seine-Saint-Denis.

Les propos de militants ont parfois pu bousculer certaines idées reçues :

« On a des problèmes, trop de choses dans la tête »
« Moi, si l’on m’invite à participer aux conseils citoyens, je ne viendrai pas. Mais, je suis prêt à partager des choses si l’on vient me trouver »
« Certains lieux me font peur : la mairie, le centre social, l’école »

D’autres ont remis en cause les modes de fonctionnement habituels :

« C’est mieux si celui qui nous invite est quelqu’un en qui on a confiance »
« C’est important d’être accompagné », « on a besoin de préparer nos interventions ensemble ».

Et du côté des professionnels…

« Il faut que l’on apprenne à déconstruire nos représentations réciproques. C’est-à-dire les représentations que les habitants peuvent avoir de nous et réciproquement, et les représentations que techniciens, élus, délégués du préfet, on peut avoir entre nous. Ce sont des barrières qui empêchent de prendre la parole. »

« Ce que je vais essayer de changer dans ma pratique après cette formation, c’est peut-être d’être davantage dans le processus que dans l’objectif. Ce n’est pas facile, quand on est professionnel. Cela suppose de lâcher prise sur ce qu’on pourrait contrôler éventuellement d’un programme ou d’un projet, de ne pas se substituer à ceux qui vont participer pour savoir ce qui va se passer, ou savoir ce que cela va donner. »

« J’ai réinvesti des outils, ça m’a décomplexé, on présume moins de sa place. »

« On essaie d’être vigilant sur les mots qu’on emploie, sur les besoins d’accompagnement des habitants qui seront dans les conseils citoyens. »

« Ça m’a un peu bousculé (…) on prend conscience de la valeur de la parole de chacun. »

« L’élément clé des fondements précédents, c’est de prendre le temps pour créer un lien de confiance. Pour autant, on sait bien qu’il existe différents temps – le temps des élus, le temps de l’administration, le temps des habitants -qui ne semblent pas compatibles. »

… et des élus

« Je pense que les militants d’Atd Quart Monde nous ont bien montré une chose : Respectez-nous, écoutez-nous, n’interprétez pas ce que l’on dit. Si j’ai appris quelque chose c’est bien cela. »

cropped-logo.pngY aller par d’autres chemins…