Prendre en compte la parole de chacun

Contexte
Formation avec ATD Quart Monde au croisement des savoirs et des pratiques avec des personnes en situation de pauvreté

Comment s’assurer de la prise en compte des travaux des Conseils citoyens sans que la spécificité de l’apport des personnes en situation de pauvreté ait été gommée ?

Point de vigilance avant de commencer :
– S’assurer du type de participation demandée. Vérifier que l’on n’est pas dans la simple consultation.
– En amont, il faut caler les règles du jeu du retour aux institutions.
– Faire des aller-retour avec les élus, afin d’obtenir une réponse systématique aux besoins exprimés.

Rôle de l’animateur :
– Le rôle de l’animateur est primordial pour le traitement différencié de la prise de parole
– Dans la phase de production, l’animateur intègre aussi les réflexions des personnes en situation de pauvreté qui auront été faites en aparté.

Mode de restitution des travaux :
– Avoir une trace écrite de ce qui a été dit dans le groupe.
– Transmettre la parole telle qu’elle est, pas interprétée, pas reformulée. (pourquoi ne pas enregistrer ?)
– Dans des conditions à travailler, chaque conseil citoyen devrait s’appuyer sur une production collective écrite.
– Réaliser une production écrite 100% fidèle est très exigeant. La prise de notes est une fonction supplémentaire, il faut aussi s’assurer de la relecture par les personnes concernées.

cropped-logo.pngY aller par d’autres chemins…